• Après un travail de développement intensif, Junghans est le premier fabricant au monde à franchir une étape de plus dans le perfectionnement de la technologie radio-pilotée : une montre au fonctionnement irréprochable qui puise son énergie de la lumière du soleil et indique toujours l'heure exacte via un signal radio.

    Au printemps 1992, Wolfgang Ganter, ingénieur de Junghans, présente devant les yeux ébahis de la presse spécialisée un prototype de cette montre, qui sera fabriquée en série dès le mois de janvier 1993. Le gérant, Wolfgang Fritz, parle d'une heure de gloire pour Junghans et d'un tournant dans l'histoire de l'horlogerie. En 1995, l'antenne est intégrée dans un boîtier en céramique pour donner naissance à la Mega Solar Ceramic qui, avec son boîtier résistant aux rayures, devient le nec plus ultra de l'horlogerie : la montre qui « fonctionne éternellement et qui ne se trompe jamais ».

  • 1993

    La montre ultime