• En 1946, le projet d'un premier chronographe-bracelet au calibre J88, développé au sein de l'usine, se concrétise sous la forme d'un chronographe à remontage manuel doté de 19 pierres, d'une roue à colonnes et du précieux spiral Breguet. La montre, équipée d'une fonction de chronomètre, a l'apparence d'une « montre d'aviateur » typique, la toute jeune Bundeswehr cherchant au même moment une montre de service pour ses pilotes.

    Junghans propose son chronographe, doté du très robuste et fiable mouvement J88, et décroche le contrat. Ce calibre 14 lignes cache un mouvement doré de facture classique, construit par la maison Junghans entre 1950 et 1964. Son modèle jumeau destinés aux civils sera lancé un peu plus tard et connaîtra lui aussi un franc succès.

  • 1949

    Une lumineuse étoile de l'horlogerie allemande