• Dans les années 1930, l'horlogerie Junghans commence à intégrer dans des montres les mouvements produits et construits sur place. La première montre, dotée à l'époque de la seconde centrale indirecte, sort en 1936 et est animée par le calibre J80. Le modèle le plus raffiné du mouvement reçoit le nom de J80/2 et se pare de décorations Côtes de Genève. Ces mouvements constituent la pièce maîtresse des montres « Meister ».

    À la même époque, les clients de Junghans bénéficient par ailleurs d'un accueil tout particulier : de jeunes employées vêtues de grands costumes en forme de réveil avec une cloche en guise de chapeau, se chargent en effet de la promotion. Les 16 légendaires « femmes-réveils » attirent tous les regards et leurs photos font le tour du monde.

  • 1936

    Une présentation magistrale