Montres Meister de Schramberg

10/11/2016

La success story de la collection Meister de la marque horlo-gère Junghans, basée à Schramberg, commence dans les an-nées 1930. Dès le début, elle instaure les plus hauts standards de qualité – seuls les meilleurs mouvements de la marque étaient alors intégrés aux montres Meister. Aujourd’hui en-core, ces modèles uniques affichent la quintessence de l’expertise horlogère et l’esthétique caractéristique de Junghans, qui confèrent à la marque traditionnelle toute son authenticité.



Une exigence élevée

Les origines de la collection Meister remontent à 1936. Outre son esthétique caractéristique, elle se distingue aussi par ses mouvements extrêmement sophistiqués. Son nom, « Meister » (maître en allemand), fait référence à la qualité des mouvements utilisés : seuls les meilleurs mouvements Junghans, les plus sophistiqués, sont intégrés à l’intérieur complexe de ces modèles, évoquant la quintessence de l’expertise mécanique de Junghans. Jusque dans les années 1960, l’esthétique extérieure des garde-temps classiques et élé-gants fut confiée à « l’architecte horloger » Anton Ziegler. Des proportions harmonieuses et un haut standard de qualité – tels étaient les principes d’Anton Ziegler en matière de design. Il portait une attention particulière à l’équilibre esthétique des cadrans. Selon la devise du créateur : « c’est uniquement lorsque les différents éléments du cadran sont bien équilibrés que l’on peut créer une belle montre ». Aujourd’hui, ces valeurs sont toujours profondément ancrées dans la culture de l’entreprise en matière de concep-tion.

Dans les années 1950 et 1960, Junghans établit de nouveaux standards dans la collection Meister et à travers l’industrie horlogère. Dès 1951, Junghans occupait une position essentielle sur le marché en tant que premier fabricant de chronomètres en Allemagne avec le calibre J82. Doté d’un balancier à vis inhabituellement grand, le calibre J82 certifié chronomètre a marqué une étape importante dans la création des mouvements et a hissé Junghans au rang de troisième fabricant mondial de chronomètres en 1956. Jusqu’en 1960, le J82 n’a cessé d’être perfectionné, il était intégré chaque année à des milliers de chronomètres certifiés officiellement.

Autre mouvement légendaire : le J88, un chronographe à roue à colonnes développé en interne avec un spiral Breguet complexe, ensuite adapté à tous les chronographes de la marque à partir de 1949. Pour la toute première fois, les cadrans affichent une fonction tachymètre et télémètre en 1951. En 1955, Junghans remporte même l’appel d’offres lancé par la Bundeswehr récem-ment créée, qui recherche une montre de service pour ses pilotes. La marque lance ensuite la production du désormais légendaire chronographe pilote avec sa lunette dodécagonale (type BW-111). L’année 1970 marque la fabrication des dernières montres Meister de l’époque, pour effectuer la transition vers la technologie à quartz, qui vient peu à peu remplacer les montres mécaniques sur le marché.

Une nouvelle interprétation magistrale

En 2011, Junghans redonne vie à la collection Meister. À l’occasion de son 150e anniversaire, la marque réinvente la série Meister de manière contem-poraine sur la base de ses modèles historiques. Leur conception caractéris-tique est à la fois le reflet du passé et du présent de Junghans. Les cadrans classiques tiennent leur esthétique typique de leurs compteurs concaves. « Le design Meister témoigne d’un haut niveau d’élégance par son raffinement, l’impression d’extrême finesse de ses boîtiers aux contours fuselés, et ses formes fluides aux proportions inhabituelles qui lui confèrent toute son origi-nalité », déclare Volker Fuchs, designer de Junghans. Pour célébrer son anni-versaire, la marque a présenté de nouvelles éditions limitées de la Meister Chronoscope et de la Meister Chronometer. Aujourd’hui, outre les modèles classiques comme la Meister Handaufzug avec sa petite seconde, la Meister Classic ou la Meister Chronoscope, la collection comprend également des complications avec des phases de lune ou l’affichage du jour de la semaine. Pour les femmes, Junghans a également créé une interprétation féminine des modèles historiques.

L’alliance de la tradition et de la fonctionnalité

S’inspirant du chronographe historique de 1951, Junghans a présenté en 2014 un nouvel arrivant au sein de la gamme de montres Meister. La Meister Telemeter intègre avec modernité certains détails spécifiques, comme le posi-tionnement inhabituel des compteurs. Également équipée d’échelles télémé-triques et tachymétriques, la Meister Telemeter rend brillamment hommage à ses prédécesseurs. La fine échelle autour de la graduation des minutes et le cadran argenté brillant expriment à la fois le caractère contemporain et les valeurs traditionnelles de la marque. Cette alliance entre un design classique et un dynamisme sportif sur le cadran fait de cette réinterprétation contem-poraine un compagnon au quotidien – et non uniquement un modèle pour les occasions sportives.

En 2015, la collection se voit pousser des ailes avec la Meister Pilot : son design emblématique et son indépendance mécanique font de ce garde-temps un copilote idéal au poignet. La montre combine les éléments de con-ception marquants de cette légendaire montre pilote Junghans de 1955 aux formes douces et raffinées de l’actuelle collection Meister. Le verre saphir bombé et antireflet double face offre une vue aisée sur les chiffres lumineux et les aiguilles clairement contrastées. Une particularité vient couronner le fond du boîtier vissé en sept points : une rose des vents conçue sur mesure rappelle le symbole de l’aviation classique sous la forme d’un horizon artificiel. Le principe particulier du montage par l’avant confère à la belle une élégance exceptionnelle pour une montre de pilote – et la légèreté nécessaire pour prendre les airs.

L’expression de la passion pure

Junghans et l’automobile – un lien solide qui s’est formé dès la fin du 19e siècle, alors qu’Arthur Junghans, fils du fondateur de l’entreprise, était déjà un véritable passionné de voitures. Avec le lancement de la Meister Driver en 2016, Junghans exprime une fois de plus sa passion pour l’automobile, éga-lement partagée par ses actuels propriétaires – Hans-Jochem et Hannes Steim. De fait, la conception de la Meister Driver s’inspire de certaines voi-tures classiques appartenant à leur impressionnante collection. Le design rappelle l’affichage des instruments de conduite : le cadran évoque un comp-teur de vitesse, tandis que le jeu de couleurs et le bracelet en cuir aux cou-tures contrastées, non sans rappeler les sièges automobiles, renforcent le parallèle historique des montres, qui restent pourtant fermement ancrées dans le présent.

La collection Meister de Junghans constitue alors une merveilleuse symbiose entre tradition et modernité : « en tant qu’horloger de quatrième génération, chaque jour je suis à la fois honoré et fier d’avoir le privilège de participer à l’évolution de cette grande marque respectée, en donnant vie au temps avec de nouveaux modèles. Un simple regard sur sa montre doit être source de joie pour le client », déclare le PDG Matthias Stotz.