Du temps pour les prouesses sportives

03/08/2016

Du 5 au 21 août, Rio de Janeiro ravivera l’esprit olympique en accueillant plus de 10 000 athlètes au total, venus pour donner le meilleur d’eux-mêmes et remporter l’une des précieuses médailles.



Saviez-vous qu’il existe un lien historique spécial entre la manufacture Junghans et les Jeux olympiques d’été ? En effet, en tant que chronométreur officiel des Jeux olympiques de Munich en 1972, Junghans a imposé de nouvelles références en matière de chronométrage des temps olympiques grâce à sa technologie de pointe.

À l’aide d’instruments spécialement développés, Junghans garantissait un classement objectif et non contestable, notamment grâce à l’utilisation exclusive de certaines prouesses techniques : des pistolets de départ qui envoyaient simultanément un signal acoustique, optique et électrique, des barrières photoélectriques, des montres numériques et des indicateurs permettant de retransmettre en direct les temps à la télévision. Les athlètes, les arbitres et les spectateurs du monde entier étaient tout autant impressionnés par ce nouveau degré de précision. Grâce à l’interconnexion électronique des blocs de départ, aux systèmes de contrôle de départ et aux doubles barrières photoélectriques, il était désormais possible d’enregistrer, de contrôler et de documenter les départs et les arrivées sans aucune ambiguïté. En d’autres mots : la technologie de Junghans signalait infailliblement chaque faux départ. Autre avantage, les équipements de Junghans permettaient pour la toute première fois une analyse claire et individuelle des temps de chaque coureur.

Sur la ligne d’arrivée, des appareils photo et des caméras offraient également des images claires de l’arrivée, ensuite distribuées à la presse, pour la toute première fois en couleur. Lors des Jeux olympiques d’été de 1972 à Munich, Junghans a donc inscrit le début d’une nouvelle ère dans le chronométrage des compétitions sportives.

Les modèles de la série « 1972 » redonnent vie à l’esprit de cet été olympique lorsque Junghans a marqué l’histoire du chronométrage dans de nombreuses disciplines différentes. À l’instar des sports individuels, les montres affichent également une quête perpétuelle d’innovation dans leur mécanisme – les nouveaux modèles utilisent non seulement des mouvements à quartz, mais aussi solaires, qui tirent leur énergie du soleil.

La fonction chronomètre des chronographes permet à leurs propriétaires, athlètes ou non, de mesurer leurs propres temps avec une précision au cinquième de seconde. Les contours bien nets, le boîtier discret et le fort contraste de couleurs typique des années 1970 font de ces montres de véritables accessoires rétro – même en 2016, année olympique au Brésil.